Schaerbeek : le Collège censure un conseiller communal cdH

19.2.2019

Le Bourgmestre Clerfayt, gêné par des questions relatives aux suites de sa candidature comme Ministre-Président refuse d’inscrire ces questions au Conseil communal du 27 février prochain.

 

Depuis des années, le parti Défi et son allié schaerbeekois Ecolo se sont fait les champions autoproclamés de la bonne gouvernance et de l’éthique politique notamment en mettant en avant leur volonté de s’appliquer le décumul intégral entre une fonction exécutive locale et celle de député.

C’est fort de cet engagement et du bilan de la précédente mandature que la Liste du Bourgmestre est restée la 1ère formation politique à Schaerbeek.

Or, Monsieur Clerfayt a annoncé dans la presse que, finalement, il serait candidat comme tête de liste Défi aux élections régionales de mai.

Cédric MAHIEU, Conseiller communal cdH, a voulu demander au Bourgmestre d’éclaircir les points suivants lors du Conseil communal du 27 février :

  • Le Bourgmestre allait-il démissionner de son mandat afin de consacrer toute son énergie à la campagne électorale régionale ? Les schaerbeekois méritent d’avoir un Bourgmestre qui se consacre à sa commune ces 4 prochains mois !

  • Comme tête de liste, le Bourgmestre sera certainement élu au parlement régional, compte-t-il respecter la règle interne à Défi de siéger dans la dernière assemblée dans laquelle il a été élu ?

Cela signifierait dès lors que le chef d’équipe qu’est le Bourgmestre est déjà démissionnaire ou en affaires courantes alors que c’est justement en début de législature qu’un Bourgmestre doit jouer son rôle de leader et donner les impulsions nécessaires au lancement des grands projets à mener…

Avons-nous un Bourgmestre démissionnaire ? en affaires courantes ?

Ces questions semblaient gêner Monsieur Clerfayt puisque le Collège a refusé d’inscrire cette question à l’ordre du jour au motif qu’elle « ne relevait pas des compétences du Conseil communal » … La désignation du Bourgmestre, tout comme celle des Echevins, est pourtant bel et bien une compétence du Conseil communal…

Le cdH ne peut que regretter cette censure démocratique décidée par la Liste du Bourgmestre et Ecolo ! Etre Bourgmestre de Schaerbeek ne peut pas être un plan B !

Cette manœuvre illustre parfaitement la nécessité de confier la présidence du Conseil communal à une autre personne que le Bourgmestre ou un de ses Echevins afin de garantir le bon fonctionnement de la démocratie locale.

Le cdH continuera à plaider en ce sens dans le cadre de la révision du Règlement d’ordre intérieur du Conseil communal de Schaerbeek en cours de discussion.

Partagez sur Facebook
Partagez sur Twitter
LinkedIn
Pinterest
Google+
Please reload

Articles à l'affiche

Prime "Be Home" et prime d'accompagnement social

July 26, 2018

1/10
Please reload

Articles récents
Please reload

Archives